À PROPOS

Béatrice Jacotot poursuit un parcours de restauration varié, aussi bien en milieu archéologique qu'au sein de musées et d'ateliers de restauration.

En 2016, elle part au Japon étudier le kintsugi auprès d'un maître laqueur et, la même année, reçoit son diplôme de Restauration du patrimoine, spécialité céramique, à l'École de Condé à Paris.

Elle crée cérakin en 2017, entreprise parisienne dédiée à la conservation-restauration de céramiques, au kintsugi, ainsi qu'à l'enseignement et à la création.